Quels sont les différents droit ?

Quels sont les différents droit ?

Le droit français est divisé en plusieurs catégories de droit , appelées branches du droit. Ces domaines du droit sont eux-mêmes subdivisés en sous-domaines. En outre, au fil du temps, les domaines du droit peuvent devenir des branches à part entière. Tous ces domaines sont couverts par des déclarations légales et des masters.

Il est très important de connaître les différents domaines du droit, car cela permet de définir la règle de droit applicable.

A voir aussi : Comment rassurer ses employés ?

Par exemple, les litiges impliquant des commerçants doivent être réglés sur la base du droit commercial, qui découle lui-même du Code de commerce.

Il appartient donc au tribunal de commerce de régler cette affaire et d’appliquer les règles juridiques correspondantes.

A lire également : Comment utiliser les Ticket Kadeos sur Amazon ?

Dans le cas de Pour résoudre les conflits entre l’entreprise et un employé, le droit du travail est appliqué, lui-même basé sur le Code du travail. Dans ce cas, le Conseil des Prud’hommes est compétent pour traiter l’affaire et statuer sur les violations.

Mais il existe une division encore plus grande entre ces domaines du droit : c’est la division Summa qui sépare très clairement le droit public du droit privé.

Quelle est la différence entre le droit privé et le droit public ?

Comme déjà mentionné, le droit français présente la plus grande séparation entre le droit privé et le droit public. En fait, la loi estime que l’intérêt public et l’intérêt privé sont trop différents et que des règles juridiques différentes doivent donc leur être appliquées.

Droit privé  : C’est la loi qui régit les relations entre particuliers (physiques ou juridiques) et ne s’applique pas lorsqu’une personne publique est affectée (comme l’État, les communautés, etc.). Ces relations sont généralement soumises à des règles juridiques supplémentaires.

Il est possible de déroger à ces règles pour appliquer une autre règle. Toutefois, si aucune autre règle n’est appliquée, la règle de base restera en place. Le droit privé est souvent géré sur une base égalitaire. En d’autres termes, lorsque deux particuliers signent un contrat, ils sont considérés comme étant sur la même base et, par conséquent, le contrat peut être modifié par les deux parties au contrat et ne peut être rompu que d’un commun accord de ces dernières.

Puisque le droit privé ne concerne que les particuliers, il est a priori que les personnes peuvent faire ce qu’elles veulent, car ce n’est généralement pas le intérêt public. Toutefois, dans le cas de litiges entre particuliers, le tribunal est compétent pour résoudre les litiges.

Droit public : Le droit public concerne les litiges entre des particuliers d’une part et des personnes publiques d’autre part. Ces relations sont soumises à des dispositions légales obligatoires. Ces règles sont celles à partir desquelles aucune dérogation n’est possible. Il est donc impératif de les respecter dans toutes les situations.

Contrairement au droit établi, le droit public est là pour défendre l’intérêt général. Par exemple, lorsqu’une personne privée signe un contrat avec une personne publique, elle ne peut généralement rien décider du contenu du contrat. Et seule la personne publique peut décider de rompre le contrat avec le particulier.

En cas de litige entre des personnes publiques et privées, le tribunal administratif est chargé de résoudre les litiges.

Quelles sont les différences entre les différents domaines du droit ?

Le droit public et le droit privé sont eux-mêmes divisés en plusieurs domaines du droit. Cependant, il existe également des domaines du droit dits mixtes qui n’appartiennent ni au droit privé ni au droit public.

Les domaines du droit du droit privé

En droit privé, il existe trois grands domaines du droit :

Droit civil  : C’est le noyau commun du droit privé. C’est la loi qui s’applique lorsqu’aucune règle de droit privé ne peut le faire pour résoudre la situation en particulier. Il existe plusieurs domaines du droit civil, tels que Droit des personnes, droit de la famille, droit de la propriété, droit de la dette, droit des contrats spéciaux et droit des sûretés. Nous pouvons trouver toutes les règles du droit civil dans le Code civil.

Droit commercial  : Il s’agit de la branche du droit privé qui s’applique aux commerçants. Ce droit a permis de réglementer leurs activités et leurs actes commerciaux. Le droit commercial fait partie d’un ensemble plus vaste : le droit des affaires. Cela inclut également le droit des sociétés, le droit de la propriété intellectuelle, le droit bancaire, le droit des assurances, le droit des procédures collectives et le droit de la concurrence

Droit du travail : Il permet de réglementer les relations entre les employeurs et les travailleuses. En droit du travail, nous trouvons deux sous-domaines. La relation individuelle au travail, qui affecte individuellement les relations employeur-employé, et la relation collective au travail, qui gère ensemble les relations entre l’employeur et l’employé.

Les domaines du droit relevant du droit public

Le droit public a pour objet de réglementer les relations entre les particuliers et les particuliers. Ce droit inclut également toutes les règles qui régissent le fonctionnement et l’organisation des personnes publiques. Ce droit s’applique donc dès qu’une personne publique est concernée.

Le droit public comporte trois grands sous-domaines :

Droit constitutionnel  : C’est la loi qui régit l’organisation et le fonctionnement public de l’État et des autorités publiques. Ces règles sont incluses dans la Constitution.

Droit administratif : Il réglemente l’organisation et le fonctionnement des administrations publiques et leurs relations avec les particuliers. Par conséquent, ce droit est utilisé, par exemple, en cas de litige entre une personne et un hôpital public.

— Les finances publiques  : sont les règles qui concernent les budgets et les finances des administrations publiques.

Études de droit : domaines du droit mixtes :

Il arrive que certains domaines du droit ne trouvent pas leur place ni en droit public ni en droit privé. Ce sont donc des branches mixtes. Dans les branches mixtes, on retrouve en particulier trois grands types de droit :

— Loi fiscale qui concerne particulièrement les impôts. Puisque la fiscalité permet à l’intérêt public de bien fonctionner, il devrait s’agir d’une question d’ordre public Soyez sur la droite. Mais elle dépend fortement des règles du droit privé et se trouve donc entre les deux branches.

Procédures civiles  : Ce sont les règles qui régissent l’organisation des tribunaux et déterminent le fonctionnement du processus civil. Ce sont des règles qui pourraient relever du droit public, mais elles s’appliquent également aux litiges entre parties privées.

Droit pénal  : il permet la défense de l’intérêt général. Il est basé sur des valeurs sociales définies. Cependant, il permet également de garantir et de protéger les droits individuels et la protection des individus. Le droit pénal est donc lié au droit privé et est appliqué par les tribunaux.