Quel outil utiliser pour gérer les accidents de travail ?

Quel outil utiliser pour gérer les accidents de travail ?

Les IJSS et ATMP ont une grande importance autant pour la société que pour les salariés. Dès lors, il convient de bien les comprendre et les gérer. Et pour cela, vous devrez disposer d’un outil fiable et performant dédié à cet effet.

En effet, il doit s’agir d’un logiciel efficace pour vous permettre d’assurer la bonne gestion de vos IJSS et ATMP. Si vous souhaitez savoir quel logiciel recourir pour gérer les accidents de travail, alors vous trouverez la réponse dans ce guide.

A lire en complément : Comment définir un axe de communication ?

Un outil pour bien gérer ses ATMP

Grâce des outils performants à l’image de Simplicia, vous avez la possibilité de gérer de manière rapide et efficace vos IJSS et ATMP. Ce genre de logiciel offre de nombreux avantages à travers leurs fonctionnalités.

L’étude des ATMPs

Avec un bon outil, vous devrez pouvoir bien gérer vos ATMPs et y trouver l’ensemble des informations dont vous avez besoin. De ce fait, vous pouvez avoir devant vos yeux certaines statistiques pour prendre les précautions nécessaires et ainsi pouvoir filtrer les ATMPs en fonction des paramètres qui vous intéressent. Par ailleurs, l’outil peut vous montrer une présentation des ATMPs.

A lire aussi : Pourquoi faire de la formation continue ?

Une centralisation des ATMPs

En centralisant la gestion de vos ATMP, vous pourrez plus aisément vous focaliser sur les données essentielles. Vous aurez donc à votre portée : les comptes employeurs, tous vos ATMPs, les éléments de calculs du taux, les rentes, les comptes consolidés…

outil utiliser pour gérer les accidents de travail

La possibilité d’intégration du logiciel métier

Dans le cas où vous possèderiez un outil métier et que vous voulez y ajouter des données de vos ATMPs, vous devez veiller à ce que l’outil choisi propose cette fonction. Vous bénéficierez ainsi d’un service sur mesure en termes d’intégration API. Grâce à cela, vous pouvez avoir accès aisément aux ATMPs par le biais d’API.

L’outil doit aussi vous offrir la possibilité de faire le croisement des nouvelles données avec celles déjà existantes, et de concevoir des KPIs beaucoup plus performants afin de mieux prendre connaissance des enjeux des Ressources Humaines de votre entreprise.

Un logiciel pour le suivi des IJSS

La couverture maladie recommande aux employeurs qui font de la subrogation de consulter leurs bordereaux de paiement pour les BPIJ ou les indemnités journalières. Et si vous vous enregistrez au niveau du service « attestation de salaire en ligne » de la page net-entreprises, vous pourrez avoir accès à BPIJ dans un espace propre.

Cela a tendance à rendre plus aisés les paiements pour chaque salarié en fonction des établissements de l’entreprise. Il suffit juste donc de renseigner le SIRET et la période en vue de connaître les données relatives au paiement et aux régularisations des indemnités journalières.

La subrogation constitue un élément important pour la société, vu que celle-ci peut rencontrer un décalage de trésorerie. De plus, ses indemnités de sécurité sociale pourraient ne pas être recouvertes si elle ne fait pas attention à ce point.

Il faut aussi prendre en considération le délai de prescription qui se fait le premier jour du trimestre suite aux deux ans d’absence. En réalité, dans le cas où la date limite serait dépassée, l’entreprise n’aura plus la possibilité de récupérer les sommes dues.