Tout savoir sur le transport routier de marchandises

Tout savoir sur le transport routier de marchandises

Pour acheminer les matières premières, les produits finis, les commandes ou encore les colis des clients, une entreprise doit faire appel au transport routier de marchandises. Mais ce mode de transport est d’une importance capitale pour toute l’économie. Que devez-vous savoir sur le transport routier de marchandises ?

Le transport routier de marchandises en bref

Le transport de marchandises est un maillon indispensable de la supply chain d’une entreprise. Le transport routier de marchandises est l’activité permettant d’acheminer les matières premières et les produits finis dans le cadre des échanges commerciaux. Découvrez la définition sur Akanea.com du transport routier de marchandises et de ses avantages pour l’entreprise.

Lire également : Où retrouver les emplois les plus recherchés ?

Le transport routier de marchandises fait face à de nouveaux défis, dont la pression concurrentielle que ce soit au niveau européen qu’international. Les clients sont également de plus en plus exigeants et les délais de plus en plus raccourcis. Pour faire face à ces nouveaux défis, l’entreprise de transport routier de marchandises fait appel aux nouvelles technologies comme le WMS dont vous pouvez trouver la définition et les applications sur Akanea.

Le transport routier de marchandises génère beaucoup d’emplois

Le transport routier de marchandises permet d’acheminer les biens et les produits par les voies terrestres. Il s’agit d’un secteur très important pour les entreprises, mais également à l’échelle de l’économie du pays et même de l’économie mondiale. D’après les statistiques de la FNTR, le secteur du transport routier de marchandise générerait plus de 40 milliards d’euros en 2017.

Lire également : Pourquoi investir dans un équipement de topographie de haute qualité ?

Le secteur du transport routier de marchandises emploie plus 40 000 personnes. Ce secteur attire également de plus en plus de profils et il est prévu que ce secteur reste florissant dans les années à venir. Il est possible de dire que le transport routier de marchandise est multisectoriel et qu’il impacte un nombre incalculable de secteurs et de personnes.

Les métiers en lien avec le transport routier de marchandises

Le transport routier de marchandises recrute les camionneurs et les conducteurs de poids lourds ou encore les conducteurs de véhicules plus légers. Ce sont des usagers des infrastructures routières, mais ce secteur est également directement en lien avec la gestion de stockage, la gestion d’entrepôt ou encore la logistique de manutention. Le transport routier de marchandises nécessite une vraie logistique.

Ce n’est pas étonnant s’il s’agit d’un secteur où les compétences d’un vrai logisticien sont plus que recherchées. Le transport routier fait partie de la supply chain ou de la chaîne d’approvisionnement d’une entreprise. Toutefois, il ne s’agit pas du seul mode d’acheminement de biens et de produits à sa disposition. Il y a également le transport ferroviaire, le transport maritime ou encore aérien qui sont complémentaires au transport routier de marchandises.

Les défis actuels et à venir du transport routier de marchandises

Le transport routier de marchandises est une solution économique et efficace pour les entreprises. Il permet d’acheminer plus ou moins rapidement les marchandises et d’atteindre les zones les plus reculées. Le transport routier convient à tous les types de produits, allant des produits périssables aux produits dangereux jusqu’à tous les types de matières premières.

Mais ce secteur est face aux défis imposés par le coût des carburants qui l’oblige à revoir ses coûts et ses services. D’un autre côté, il y a également la digitalisation à laquelle toutes les entreprises doivent passer. Les entreprises du secteur du transport routier de marchandises doivent également adopter les outils digitaux.

Les avantages et les inconvénients du transport routier de marchandises

Le transport routier de marchandises est une solution privilégiée pour les entreprises en raison de son accessibilité et de sa flexibilité. Toutefois, cette méthode présente à la fois des avantages et des inconvénients.

L’un des principaux avantages du transport routier est qu’il permet d’acheminer rapidement les marchandises sur place. Grâce à une flotte moderne et bien équipée, le temps d’arrivée peut être considérablement réduit. Ce mode de transport offre une grande flexibilité quant aux horaires puisque les camions peuvent circuler 24 heures sur 24 dans la plupart des pays.

Le coût du transport routier est aussi relativement abordable par rapport à d’autres modes de transport tels que le ferroviaire ou l’aérien. Les délais sont généralement courts et il n’y a pas besoin d’avoir recours au transbordement ni aux formalités douanières qui s’avèrent chronophages.

Malgré ses nombreux avantages, le transport routier présente aussi certains inconvénients majeurs. Tout d’abord, il contribue fortement à la pollution atmosphérique due notamment aux émissions générées par les moteurs diesel utilisés dans ces véhicules.

Le risque accru d’accidents impliquant un camion constitue un autre aspect négatif important associé au secteur du transport routier. Ce type d’accident entraîne souvent des perturbations majeures dans la circulation et des coûts très élevés en termes de réparation des véhicules, d’hospitalisation des blessés et même de compensation pour les familles des victimes.

Le transport routier de marchandises reste une option incontournable pour les entreprises en raison de sa flexibilité horaire et du faible coût qu’il engendre. Toutefois, il ne faut pas ignorer ses inconvénients tels que la pollution atmosphérique ou encore le risque accru d’accidents sur la route.

Les réglementations et normes en vigueur dans le transport routier de marchandises

Le transport routier de marchandises est soumis à des réglementations et normes très strictes. Ces règles visent à garantir la sécurité sur les routes, le respect de l’environnement ainsi que la protection de tous les acteurs impliqués dans cette activité.

L’une des principales contraintes imposées aux conducteurs routiers est celle du temps de conduite et de repos. Effectivement, ces derniers doivent obligatoirement respecter un nombre d’heures maximum autorisées au volant suivi d’un temps minimum obligatoire pour se reposer.

Cette mesure a été mise en place pour assurer une meilleure sécurité routière en évitant la fatigue excessive chez les chauffeurs, qui peut être source d’accidents graves.

Le secteur du transport routier fait face à une pression croissante concernant son empreinte environnementale. Les gouvernements ont mis en place des normes plus rigoureuses afin de limiter les émissions polluantes engendrées par ce type d’activité.

De nouvelles technologies sont aussi développées pour permettre aux camions circulant sur nos routes d’être moins polluants tout en étant plus économes en carburant. Des moteurs hydrauliques ou électriques sont déjà utilisés sur certains modèles et il devient impératif que toute la flotte soit renouvelée avec ces types de véhicules peu gourmands en CO.

La sécurisation des marchandises est une problématique majeure pour les professionnels du transport routier de marchandises. Des mesures strictes sont appliquées afin d’assurer une parfaite protection de la cargaison.

Les véhicules doivent obligatoirement être équipés d’un système antivol ainsi que d’un dispositif permettant de verrouiller tout accès non autorisé à l’intérieur du camion. La surveillance électronique avec télésurveillance en temps réel est aussi un moyen efficace permettant de garantir la sécurité absolue sur le chargement et le déchargement des colis.

Le secteur du transport routier de marchandises est soumis à des normes et réglementations très strictes, visant notamment à garantir la sécurité sur nos routes ainsi qu’à protéger l’environnement et toutes les personnes impliquées dans cette activité. Les progrès technologiques en matière de moteurs hydrauliques ou électriques contribuent aussi au respect environnemental vers lequel doit tendre ce secteur incontournable mais polluant.