L’isolation d’un bâtiment industriel : les possibilités

L’isolation d’un bâtiment industriel : les possibilités

Aujourd’hui, on est dans une ère où la sobriété énergétique est de mise. Elle touche d’ailleurs tant bien les résidences que les bâtiments industriels. Cependant, dans le domaine industriel, en matière de sobriété énergétique, il y a encore des efforts à faire de par le fait aussi que c’est quand même un domaine bien énergivore. On peut très bien installer un système de chauffage et de climatisation dans un bâtiment industriel, mais y garder la chaleur ou la fraîcheur pour le confort n’est pas facile. C’est bien là l’importance de l’isolation du bâtiment industriel. Dans cet article, faisons le point sur les solutions d’isolation pour un bâtiment industriel.

Pourquoi isoler son bâtiment industriel ?

Même si le principal avantage de l’isolation est de maintenir la chaleur et la fraîcheur à l’intérieur, le coût des travaux qui vous attendent peut vous faire peur. Il faut tout de même comprendre que ce coût s’explique également par le grand volume de votre bâtiment. L’isolation du bâtiment industriel va le rendre plus performant et ceci va conduire à :

A découvrir également : Les différences entre une SCI et une SCPI

  • Une baisse des dépenses énergétiques,
  • Un confort et un bien-être pour les employés qui y travaillent,
  • Une protection du matériel et du stock du froid et de la condensation.

Procéder à l’isolation du bâtiment industriel

On reconnaît le bâtiment industriel par son grand volume et par sa hauteur sous plafond élevé. Cependant, pour l’isolation, ce ne sera pas toujours le même dans tous les bâtiments industriels. Si vous faites appel à des professionnels comme Lowcalbat pour les travaux, il se penchera sur la nature des équipements de chauffage et de climatisation déjà installés, l’utilisation du bâtiment, les produits et le matériel qui y sont stockés. L’isolation du bâtiment industriel peut tout de même se résumer en trois points principaux : l’isolation du toit, l’isolation des murs et l’isolation du sol.

A lire en complément : Tout savoir sur Passion Entrepreneur

L’isolation de la toiture

C’est par le toit que vous devez commencer les travaux, car c’est au niveau du toit que se trouve la grande partie de la déperdition de chaleur. Pour l’isolation du toit du bâtiment industriel, vous avez le choix entre :

  • La réfection de la toiture : oui, on parle bien d’enlever une partie ou la totalité du toit pour remplacer son revêtement. Si vous ne voulez pas toucher au toit actuel de votre bâtiment industriel, il est possible de faire un rechapage. Pour cette seconde solution, on pose directement une nouvelle étanchéité dessus.
  • Le toit végétalisé : on a ici une solution qui offre une très bonne performance tant bien en été qu’en hiver. Si le toit du bâtiment est accessible, ce toit végétalisé pourra se transformer en espace de verdure. Seulement, ce n’est pas une solution d’isolation de toiture pour tous les bâtiments industriels et si elle peut se faire pour votre bâtiment industriel, vous devez prévoir les frais d’entretien,
  • La mousse isolante polyuréthane et les panneaux en laine minérale : on est ici sur des solutions d’isolation classique. La première est à pulvériser et la seconde est à poser.

L’isolation des murs et du sol

Si votre budget vous le permet, vous pouvez poursuivre les travaux avec l’isolation des murs. Dans la plupart des cas, on opte pour l’isolation thermique par l’extérieur, car elle ne vous fait perdre aucun mètre carré et pendant les travaux, vous n’êtes pas non plus obligé de cesser votre activité. Côté isolant pour cette technique, on a souvent recours au polystyrène blanc et gris, à la laine de roche, à la mousse résolique, à la fibre de bois et au béton cellulaire.

Si votre industrie est installée dans un bâtiment neuf, vous pouvez isoler les murs par un bardage double peau avec deux parois verticales métalliques qui a au milieu une matière isolante. Si la façade de votre bâtiment a besoin d’un coup de neuf, vous pouvez faire un ravalement de façade et en profiter pour isoler les murs avec un revêtement à fort indice isolant.

Il est également recommandé de renforcer la barrière thermique au sol. Pour ce faire, vous pouvez procéder à l’isolation par le dessous. Vous avez compris : cette technique ne pourra se faire si votre bâtiment ne dispose pas de sous-sol. On peut aussi opter pour l’isolation par le dessus qui est beaucoup plus pratique. Pour ceci, on doit retirer le revêtement actuel et poser l’isolant.