Emploi commercial : les métiers et les formations

Emploi commercial : les métiers et les formations

Même si une entreprise souffre en période de crise, à la reprise de ses activités, son département commercial restera toujours un de ses piliers. Pour relancer ses activités et ses affaires, une entreprise doit pouvoir compter sur une stratégie commerciale pertinente et des commerciaux performants. Raison pour laquelle, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise, elle aura toujours besoin de talents dans le commerce et la vente.

A lire également : Quel outil utiliser pour gérer les accidents de travail ?

Le métier Commercial : d’innombrables opportunités

La crise a impacté toutes les entreprises dans tous les secteurs et les zones géographiques du monde. Cependant, le domaine du commerce et de la vente figure parmi les secteurs qui ont su rebondir au plus vite. Si vous avez un diplôme ou une qualification dans le domaine du commerce, un poste intéressant vous conviendra sûrement parmi les annonces d’emploi Commercial. Force est de constater que les métiers commerciaux constituent la force de l’entreprise dans toutes les circonstances.

Du technico-commercial, en passant par le chargé de clientèle et ingénieur commercial, jusqu’au télévendeur et au business developer, les métiers commerciaux sont innombrables. De surcroît, de nouveaux métiers voient le jour petit à petit. Les domaines de compétences de chaque métier se diversifient et deviennent horizontaux. Le commercial peut être amené à faire des prospections, définir des stratégies commerciales, négocier avec les fournisseurs et bien d’autres encore.

A lire également : Quelle est la différence entre un KBIS et un Kbis ?

Commercial : un secteur qui recrute

Toutes les entreprises disposent forcément d’un département commercial. C’est l’un des départements clés responsables de la croissance des activités de l’entreprise. Plusieurs niveaux de qualification collaborent au sein de ce département avec un manager commercial à la tête de l’équipe. Les entreprises ont besoin de talents qui savent vendre les produits et les services, convaincre les clients.

Toutes les entreprises sont concernées

Toutes les catégories d’entreprises sont ainsi à la recherche de profils dans le domaine du commerce. Les banques et les compagnies d’assurance sont à la recherche de conseiller commercial. Pour séduire de nouveaux clients et augmenter leur volume de vente, les entreprises ont besoin de chargés de clientèle et de commerciaux sur le terrain. Pour la partie digitale et la couverture d’internet, elles ont besoin de spécialistes dans le domaine du e-commerce.

Recherche de commerciaux sur toute la France

Depuis la relance de l’économie, les entreprises et sociétés de toutes les régions de la France sont à la recherche de commerciaux et d’autres métiers. Il s’avère que c’est dans les grandes villes que les besoins se font le plus sentir. C’est tout à fait normal vu que c’est dans ces villes que les plus grandes entreprises sont implantées.

Emploi commercial : quelles formations suivre ?

Quelqu’un qui veut travailler dans le secteur commercial a de nombreux choix en matière de formations. Tout dépend effectivement du poste visé. Ce qui est sûr c’est que les métiers commerciaux sont parmi les plus gratifiants. Toutefois, il faut garder à l’esprit que le salaire dépend surtout du poste occupé et des responsabilités qui y sont rattachées. L’importance de l’entreprise qui offre l’emploi joue également sur le montant de ce salaire.

La zone d’implantation de l’entreprise ainsi que son secteur d’activité impactent également le salaire qu’elle peut accorder à un commercial. Les salaires ne sont pas les mêmes si vous êtes commercial dans une grande entreprise agroalimentaire ou dans un grand magasin de distribution. Pour faire carrière dans le domaine commercial, vous pouvez passer un bac technologique, général ou professionnel. Avec un bac + 2 ou BTS en commerce et vente, vous pouvez déjà entrer sur le marché du travail.

Les commerciaux ayant en poche un BTS sont les plus recherchés par les recruteurs. Cependant, c’est à partir du diplôme de licence Pro en commerce et vente que les recrutements et les rémunérations sont plus intéressants. Néanmoins, le cursus peut encore se prolonger jusqu’au bac + 5 pour viser des postes plus importants. Inutile de préciser que les grandes écoles de commerce sont les meilleurs tremplins pour atteindre ces postes.