Le portage salarial : une alternative au statut d’auto-entrepreneur

Le portage salarial : une alternative au statut d’auto-entrepreneur

Pour effectuer une activité professionnelle indépendante, on peut opter pour le portage salarial ou le statut d’auto-entrepreneur. Ces deux statuts présentent leurs avantages et inconvénients respectifs. Pourquoi le portage salarial peut-il être plus intéressant que l’auto-entreprenariat pour vous ?

Zoom sur le portage salarial

Le portage salarial est un dispositif qui vous permet de travailler en tant qu’indépendant tout en bénéficiant des avantages et droits du statut de salarié. Grâce au portage salarial, vous préparez votre retraite, avez accès à des protections sociales et bien d’autres encore. Dans le cas d’un portage salarial, vous gardez quasiment la même marge de liberté qu’en auto-entreprenariat.

A lire aussi : Quelle est la différence entre un KBIS et un Kbis ?

Une entreprise de portage salarial comme Rhapsody fournit un accompagnement de qualité aux salariés portés. Un tel accompagnement n’existe pas dans le monde de l’auto-entreprenariat. L’auto-entrepreneur est souvent seul avec son entreprise. Et ce, même pour sa comptabilité. Le salarié porté peut compter sur la société de portage salarial pour la gestion administrative liée à ses activités.

Société de portage : plusieurs services à la clé

A bien des égards, le statut de salarié porté ou de consultant indépendant est plus intéressant que le statut d’auto-entrepreneur. En tant que salarié d’une entreprise, le salarié porté bénéficie des avantages du salariat. L’auto-entrepreneur quant à lui est soumis au régime social des indépendants. D’un autre côté, le portage salarial, selon la formule de gestion que vous aurez choisie, inclura plus ou moins de services.

A lire également : Événement professionnel : quelles animations proposer ?

L’entreprise de portage salarial est une entreprise qui accompagne le consultant indépendant tout au long du développement de son activité. Une agence de portage salarial met à la disposition de ses salariés portés son réseau d’entreprises partenaires. Une entreprise de portage salarial peut aussi fournir des formations en plus de la gestion administrative et l’accompagnement dans l’aspect communication et marketing de l’activité du salarié porté.

Portage salarial : une retraite assurée

Le consultant indépendant est considéré comme étant un salarié à part entière. Les règles du droit commun relatives à la retraite s’appliquent ainsi au salarié porté. Grâce à ses missions de portage salarial, le salarié porté paie des cotisations et valide des trimestres. C’est ainsi qu’il aura droit à la retraite.

Le salarié porté ne se préoccupe d’aucune formalité liée à sa retraite. La société de portage salarial s’occupe de son affiliation et de son adhésion ainsi que du paiement des cotisations de retraite. Tout en percevant sa retraite, le consultant indépendant peut conserver son statut de salarié porté.

Concernant les frais de gestion du portage salarial

On est tenté de croire que les frais de gestion appliqués par une agence de portage salarial constituent des points négatifs pour ce statut. Il est vrai que la société de portage salarial se rémunère par rapport au chiffre d’affaires du salarié porté. Mais en contrepartie, le salarié porté se déleste de toute la gestion administrative de ses activités.

Dès le début, le salarié porté peut effectuer une simulation de salaire pour avoir une idée de ce qu’il peut gagner en intégrant une société de portage salarial plutôt qu’un autre. Dans tous les cas, il existe des techniques permettant d’optimiser les revenus du salarié porté comme les techniques de l’optimisation des frais professionnels et les astuces de facturation.